L'univers de Shamira

Un site utilisant unblog.fr

T1.Le Silence du Rossignol – Liam Hearn

Classé dans : Le clan des Otori — 19/05/2014 @ 10 h 05 min

le-clan-des-otori,-tome-1---le-silence-du-rossignol-1217502

Le clan des Otori : Le silence du Rossignol

Résumé :

 Au XIVe siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit au sein d’une communauté paisible qui condamne la violence, mais elle est massacrée par les hommes d’Iida, chef du clan des Tohan. Takeo, sauvé par sire Shigeru, du Clan des Otori, se trouve plongé au cœur de luttes sanglantes entre les seigneurs de la guerre. Il doit suivre son destin. Mais qui est-il ? Paysan, seigneur ou assassin ? D’où tient-il ses dons prodigieux ? Lorsqu’il rencontre la belle Kaede, un amour fou naît entre les deux jeunes gens : devra-t-il choisir entre cet amour, sa dévotion à sire Shigeru et son désir de vengeance ? Sa quête le mènera jusqu’à la forteresse d’Inuyama, lorsqu’il marchera sur le  » parquet du Rossignol « . Cette nuit-là, le rossignol chantera-t-il ?

Mon avis :

Il est vraiment très intéressant de découvrir un tel univers. Actuellement les mangas ou les films d’animation caractérisent l’art japonais. Cependant, ici l’auteur nous plonge dans un univers ancien et mythique à l’aide d’une plume fort poétique. En lisant ce premier tome, je me suis sentie admirative face au style si raffiné et modeste de l’auteur. J’ai vraiment été impressionnée.

Takeo est un jeune homme qui va devoir quitter ses proches afin de lutter contre sa propre vie. « Par hasard », il va être sauvé par l’un des personnes les plus marquants de cette saga : Shigeru. Cette rencontre aura des incidences tout au long de l’intrigue.

Pour ma part, Kaede ne m’intéresse vraiment pas, les passages avec elle sont très bien écrit mais je n’ai pas accroché avec ce personnage bien trop égocentrique pour moi.

L’auteur parvient avec finesse et lyrisme à entremêler croyances diverses, corruptions, massacres sanglants, amitiés, amour, magie mais aussi manipulations. Cependant, je n’ai pas vraiment été surprise qu’il y ait autant de thèmes abordés. Même si ce livre reste fantastique, les codes posés sont réels et traditionnels. Je ne m’attendais pas à moins.

Toutes les pages sont nécessaires et se lisent avec beaucoup de respect et de modestie. Contrairement à la plupart de mes lectures, je ne me suis pas projetée dans ce monde, de peur de ne pas avoir ma place.

Ici est conté les jeunes années de Takeo qui est encore remplie de rêves, cependant il va devoir grandir pour le bien de son clan. Ce personnage évolue très rapidement, cependant il garde en lui ses racines pacifiques, ce qui fait de lui un personnage très sage.

La fin est vraiment triste, et je l’ai regrettée tout au long de la saga, mais a posteriori, elle est nécessaire.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

tasmilt |
Vieuxbougon |
Lalou Raconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leshakili
| Moja opinia o wydarzeniach
| Concourslecture2013