L'univers de Shamira

Un site utilisant unblog.fr

T2.Les neiges de l’exil – Liam Hearn

Classé dans : Le clan des Otori — 19/05/2014 @ 9 h 55 min

le-clan-des-otori,-tome-2---les-neiges-de-l-exil-2288

Le clan des Otori : Les neiges de l’exil

Résumé :

Dans le Japon féodal du XIVe siècle, la guerre des clans fait rage. Sur les montagnes, les premières neiges viennent de tomber et Takeo, seul héritier de la puissante famille des Otori (après la mort de son maître Shigeru), a promis de rejoindre la Tribu, renonçant à la fortune et au pouvoir. Guerrier courageux, prêt à affronter les pires dangers et à assumer les plus lourds sacrifices, Takeo n’en est pas moins homme. Le souvenir encore brûlant de la mystérieuse Kaede – celle qu’il aimerait tant épouser – hante encore son cœur et son esprit. Mais la belle doit elle aussi suivre son destin et sa vie ressemble à un long combat sans répit pour retrouver sa liberté et cesser d’être un objet de convoitise dans un cruel monde d’hommes. Les deux histoires entrecroisées de Takeo et Kaede plongent le jeune lecteur dans une intrigue menée de main de maître où poésie et violence s’affrontent avec une rare beauté.

Mon avis :

Ce deuxième tome nous plonge dans les neiges d’un japon mythique, ce qui apporte un nouveau dynamisme au récit. L’auteur parvient une fois de plus à nous étonner avec sa plume toujours aussi délicate et poétique.

Certes ce deuxième tome est moins dynamique que le premier, où les péripéties s’enchaînent, mais il est nécessaire après l’effondrement du Clan des Otori qu’une certaine lenteur s’impose. Sans Shigeru, le clan semble avoir perdu de sa prestance à mes yeux.

De plus, j’ai vraiment apprécié que Takeo parte rejoindre la Tribu. On y découvre de nouvelles mœurs, une nouvelle culture mais aussi un mode de vie très différent de celui du Clan. Une fois encore, l’auteur nous fait voyager dans un monde féodal et inconnu.

D’autres lecteurs ont estimé qu’il manquait de respect envers Kaede. Cependant, je ne l’ai pas perçu comme cela. Évidemment mon avis est entièrement subjectif, je ne m’identifie pas au personnage, qui me paraît toujours autant égocentrique. Mais je dois admettre qu’elle se retrouve dans une situation difficile, ce qui ne m’a pas laissé de marbre.

L’histoire apporte toujours son lot de violence, de manipulations et d’émotions, ce fut donc avec grand plaisir que j’ai lu ce livre en moins de quatre jours. L’envie de lire le tome suivant a été immédiate.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

tasmilt |
Vieuxbougon |
Lalou Raconte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Leshakili
| Moja opinia o wydarzeniach
| Concourslecture2013